mardi 24 juin 2014

LES REINES DES STADES DU MONDIAL DE FOOTBALL.

À l'occasion du mondial de football qui a lieu présentement au Brésil, dérogeons un peu à notre habitude de présenter ici les athlètes féminines les plus sexy du monde du sport.  Permettons-nous de passer du terrain aux estrades.  Durant la Coupe du monde, s'il y a pas mal d'action sur les terrains de soccer, il y en a aussi passablement dans les estrades, là où les fans font tout ce qu'ils peuvent pour encourager et supporter leur équipe nationale.  Les visiteurs en provenance de tous les pays qui se sont qualifiés pour ce grand événement, rivalisent d'extravagance pour se démarquer au niveau de l'enthousiasme, du maquillage, des tatouages, de la tenue vestimentaire, et d'une kyrielle d'accessoires parfois aussi appropriés que loufoques.  Parmi cette faune particulière se glissent tout de même de beaux brins de filles ou des femmes remarquables par leur formidable apparence et la façon de la mettre en valeur.  Ce sont, à leur manière, les reines du stade !

Cette beauté, elle se décline diversement, selon qu'elle émane des modes ou des caractéristiques originales chez ces spectatrices du mondial provenant des cinq continents.  Pour nous amuser, faisons un tour d'horizon de ces belles, venues des quatre coins du monde pour participer à cette grande fiesta brésilienne.




Partons d'abord de l'Océanie, représentée à la Coupe du monde par l'Australie.  Cette équipe a fait piètre figure au tournoi avec trois défaites consécutives.  Et, en général, si on se fie à ce que nous avons vu des australiens et des australiennes (photographie ci-dessus) dans les gradins, ceux-ci n'ont pas mieux parus que leurs joueurs sur les terrains.  Les déguisements et les accoutrements de ces gens du "down under" n'étaient pas du meilleur goût, même si, comme on dit, tous les goûts sont dans la nature et qu'ils ne sont pas discutables, en principe, du moins...  Bon, disons seulement que, du côté des fans australiens, les visages grossièrement peints, et les gros kangourous en plastique, ne m'ont pas laissé une bonne impression.  Cela ne diminue en rien leur mérite, ils ont été de farouches partisans de leur club.  Et quelques belles natives du pays, comme celle qui apparaît sur le cliché placé au début de ce texte, ont certes sauvé l'honneur de leur délégation.




Par ailleurs, il me semble ne pas avoir observé beaucoup de fêtards africains au Mondial.  Il est vrai qu'il y a énormément de pays qui appartiennent au tiers-monde sur ce vaste continent.  Au prix élevé que ça coûte pour assister à la Coupe du Monde au Brésil, il va sans dire que ce ne sont pas tous les Africains qui peuvent se payer ce luxe.  Néanmoins, cette jolie jeune femme du Cameroun (photo ci-dessus) a fièrement porté les couleurs de sa patrie même si son équipe a terminé bonne dernière du Groupe A en encaissant trois défaites contre aucune victoire.  En fait, les moments de réjouissance ont été très rares pour elle, puisque les "lions indomptables" n'ont marqué qu'un but tout en en allouant neuf à leurs adversaires, au cours de la première ronde du tournoi.  Ils se sont même battus entre eux !  Saluons tout de même cette ravissante Camerounaise qui a su démontrer l'art de bien paraître en dépit de modestes moyens...




Comme les australiens et les africains, les asiatiques ne font pas partie de l'élite actuelle du football mondial.  Quoi qu'il en soit, cette partisane de la Corée du Sud a sûrement fait tourner les têtes au Brésil.  Elle a su orner ses avantageux attributs féminins avec un bijou discret et une sobre robe rouge décolletée, soutenue par des bretelles transparentes.  Mais c'est surtout cette flamboyante coiffure en forme de fleurs, artistiquement composée à l'orientale, qui lui donne tout ce charme particulièrement rayonnant.  Une inscription en noir, au-dessus de son sein gauche, et deux traits rouge et bleu sur sa joue droite, signalent son attachement au club qui représente son pays.  Le portrait, aux couleurs bien harmonisées, plait à l'oeil, un peu comme ceux des femmes de Tahiti, dessinées par le célèbre peintre Gauguin.




Au Mondial 2014, si on attendait peu des clubs des continents déjà cités jusqu'ici, il n'en va pas de même pour l'équipe de l'Italie, qui, par ses performances, a déçu grandement ses fanatiques supporteurs.  Quatre fois championne mondiale (2e derrière le Brésil qui a six titres à son palmarès), on croyait que la formation italienne ferait meilleure figure.  C'est ce que pensait sans doute aussi cette exubérante admiratrice italienne (ci-dessus).  Au chapitre de la mode, l'Italie se démarque presque toujours par l'élégance et la "chaleur" de ses top modèles.  Dans ce cas-ci, cette spectatrice fait également écarquiller les yeux par son audace, son originalité et son "sex appeal" !  Elle "flash" et fait sensation en faisant éclater les couleurs rouge, blanc, vert de l'Italie.  Que ce soit par cette couronne de fausses feuilles contrastant avec cette luxuriante chevelure bleu vif; que ce soit par ces boucles d'oreille en forme de fleur; que ce soit par son maquillage et le rouge à lèvres tricolore; que ce soit par son bustier très sexy joliment agrémenté par un ballon de football miniature; cette superbe Italienne resplendit au plus haut point et s'accorde bien à la grande fête du Mondial !




Ah !  Voilà que nous arrivons maintenant en Amérique, terre d'accueil de cette Coupe du Monde 2014 et domicile des clubs de football les mieux cotés.  Il aurait été facile d'illustrer l'Amérique du Nord par de ravissantes représentantes des États-Unis.  Plusieurs spectatrices américaines ont d'ailleurs attiré les regards des photographes.  Mais mon cliché préféré est celui de cette Mexicaine (ci-dessus) et de son gigantesque sombrero !  Il traduit parfaitement la démesure de ce Mondial en même temps que les "trous" ou les carences qu'il y a eu dans son organisation.  Beaucoup de critiques ont souligné l'immensité des dépenses d'un événement que le Brésil n'avait probablement pas les moyens financiers de se permettre.  Un peu à l'image du continent sud-américain.  Il n'empêche que, comme cette séduisante Mexicaine, un grand nombre de ses compatriotes se sont sentis à leur place dans les divers stades où se sont déroulées le compétitions du Mondial.  Pas besoin d'être aussi riches que les Américains pour se payer du bon temps au Brésil.  On fête à la mesure de ses moyens.  D'autant plus que l'équipe du Mexique connaît un excellent tournoi.




Dans ce tour du monde des belles partisanes de football du Mondial, impossible de passer sous silence les Brésiliennes qui assistent en grand nombre à cette grande fête qui a lieu chez elles.  Or, ces véritables "cover girls" ont non seulement l'avantage du nombre, elles ont aussi celui de la qualité.  Dans différents sondages sur la beauté féminine internationale, les connaisseurs les placent fréquemment au sommet du classement des femmes les plus attrayantes du monde.  À regarder la photo ci-dessus, on est porté à être d'accord !  Tout simplement époustouflant !  De quoi avoir le souffle coupé et être bouche bée !  Et, quant à tout avoir, souhaitons donc au Brésil qu'il remporte cette fameuse Coupe du Monde si chaudement disputée !


Voici un diaporama qui complète ce clin d'oeil aux plus belles spectatrices du Mondial !




Aucun commentaire: